Concours de Pâtisserie : la 3ème édition se prépare

1 2

Samedi 15 Mars le Lycée Hôtelier a reçu près de 400 personnes lors de ses "Portes Ouvertes".

L'occasion de montrer nos formations, les savoirs-faire de nos élèves et nos infrastructures.

Ce fut également l'occasion de divulguer une enquête sur le devenir de nos élèves diplômés de Juin 2017, enquête menée 6 mois après avec un taux de réponse de 94%.

Principaux résultats :                                                                                                                                                                                - 45% sont en poursuite d'étude, 34 % sont en emplois (10 point de plus par rapport a l'enquête de 2015) et 21 % a la recherche.                                                                                                                                                                                               -  quelle que soit leur situation, 88% de nos diplômés restent dans la filière Hôtellerie Restauration Tourisme

 

* HRT : filière d'emplois Hôtellerie Restauration Tourisme

Le lycée Hôtelier de Tahiti organise pour la 4ème fois le concours du meilleur pâtissier de Polynésie, parrainé cette année par Cédric Grolet, élu Meilleur Chef pâtissier de restaurant du monde 2017.

Concours qui se déroulera sur une période de 2 jours : le jeudi 19 Avril 2018 dans la catégorie « espoir » et vendredi 20 Avril 2018 dans la catégorie « professionnel ».

Le public pourra suivre le concours dans l’Auditorium, apprécier les réalisations à partir de midi et découvrir le Salon de la Pâtisserie et de la Gastronomie pendant ces deux jours.

Pascal MAILLOU, Proviseur.

Mise à l’honneur début février pour cette 3ème édition du Salon de la Gastronomie des Outre Mers à Paris, la Polynésie française a montré ses savoir-faire grâce avec une délégation de 15 personnes dont 4 du Lycée hôtelier de Tahiti. Les quelques 20.000 visiteurs ont pu apprécier les produits locaux, les recettes de la vie quotidienne, les plats gastronomiques et de fête ainsi que le Concours culinaire « Trophée Babette », compétition sur deux jours réservée aux élèves des lycées hôteliers et CFA des outre- mers préalablement sélectionnés. 

Ils étaient trois élèves du lycée hôtelier de Punaauia, sélectionnés en raison de leur qualité et de leur savoir-faire pour participer à ce concours organisé par la cuisinière d'origine guadeloupéenne, Babette de Rozières. En effet, ces trois élèves n’en étaient pas à leur premier concours : Jason Ho ayant obtenu une médaille d’argent au Concours ISSCC Asie Pacifique à Taiwan en sept 2017, Alann Poilvet et Tehuiarii Papaura la médaille d’or du même concours à Sydney en octobre 2016.
Le samedi était réservé aux qualifications et le dimanche laissait place à la grande finale. Lors de ces deux épreuves, les candidats devaient réaliser lors d'un duel quatre assiettes à partir d’une recette donnée par Babette de Rozières. Un panier surprise leur était confié au début de l’épreuve. Les produits qui y figuraient devaient impérativement être tous utilisés. 
Côté efficacité, les « 3 mousquetaires de Tahiti » se sont octroyés trois des six places réservées à la finale. Blanc de volaille fermier accompagné d'une purée de betterave aux épices et patates douces plats et la qualification était dans l'assiette : de quoi faire saliver les membres du jury, composé notamment du chef trois étoiles Yannick Alléno !

Place à la finale sous le regard encourageant de leur professeur du lycée Frédéric Bolmont : même condition que lors de la phase qualificative, à la seule différence que les jeunes cuisiniers disposaient d'une heure trente pour confectionner un pavé d'espadon à l'huile de roucou avec pour garniture un spaghetti de courgette, accompagnés d'un condiment de patate douce.

Et à l'issue de la finale, c'est Alann, élève en mention complémentaire cuisinier en desserts de restaurant (MCCDR), qui a remporté le trophée, suivi par son compère Tehuiarii, étudiant en 1ère année en BTS Hôtellerie et Restauration. Quant à Jason, étudiant en 2ème année en BTS Hôtellerie et Restauration, s'il n'est pas sur le podium, est loin d'avoir démérité avec sa qualification en finale.

Le proviseur du lycée hôtelier de Tahiti, Pascal Maillou, se dit "très fier des prestations des élèves du lycée", même s'il le reconnaît "il était assez confiant quant aux résultats, connaissant leur expérience et leur travail depuis 4 ans. Tout le lycée était derrière eux. Et à leur retour j’ai constaté que c’était toute la Polynésie qui était derrière eux  ! ».

Enfin, outre le fait d’avoir côtoyé de grands chefs pendant ce concours, les 3 Tahitiens ont pu avant le jeudi de l’ouverture du Salon visiter sous la houlette de leur professeur les cuisines de l’Hôtel Matignon, le Marché de Rungis, 3 palaces (Le Ritz, le Meurice et le Mandarin), la Maison du Caviar, la Maison du Whisky et d’autres lieux uniques à Paris. Ils sont revenus déterminés … à y retourner pour des séjours professionnels après leurs études.

 

Chers Clients, nous avons le plaisir de vous présenter l’ensemble des menus jusqu’en avril 2018, midi et soir, de nos restaurants

Nous vous remercions de prendre en compte les indications de réservation et d’ouverture données en 1ères pages. 

Merci pour votre fidélité très utile à la formation de nos élèves.

Régalez-vous bien.

Pascal MAILLOU, proviseur

Téléchargez le menu :

Diner caritatif du 2/12/2017 : la remise du chèque de 1.445.000Fcp

Lundi 18 décembre à  10h au Presbytère de la cathédrale de Papeete, les 5 chefs, les fournisseurs et le Lycée hôtelier ont eu  le plaisir de remettre au Père Christophe pour son association Accueil Te Vai Ete  qui œuvre en faveur des plus démunis un chèque de 1 million 445.000 francs.

Imaginée par le Collectif « D’une cuisine à l’autre » et « Les Happycuriens », 5 chefs (Bénédicte et Heiarii du Coco’s, Fabrice de L’Auberg’in, Frédéric du Velvet et Yves du Lycée hôtelier) ainsi que 9 fournisseurs ont uni leurs efforts afin de réaliser cette soirée caritative. Les fournisseurs (Comptoir Commercial Cécile, Essor-Import, Caviar end Co, Délices du Monde, Kim Fa, U Express Faa’a, Sangue SA, Café Haubrandt, Vanille de Tahiti)  ont offert toutes les marchandises qui ont été utilisées pour le diner, les chefs ont préparé le repas, aidés de 45 étudiants et 10 professeurs du Lycée hôtelier, ce dernier ayant fourni les conditions matérielles de la préparation et du déroulement du repas.

Ainsi les recettes du repas et des consommations ont été entièrement récoltées pour atteindre ce montant de près d’un million et demi de francs, somme dont tous les organisateurs sont fiers. Grâce à cette soirée, qui a nécessité de nombreuses heures de bénévolat, l’association du Père Christophe pourra encore faire davantage pour les personnes démunies en cette période de fêtes.

Par ailleurs, l’Association ayant besoin d’un nouveau local, comme le Père Christophe l’a exposé ce matin, ce don répondra grandement à ce projet.
 
Il s’agissait d’une première édition, les organisateurs se sont donné rendez-vous pour l’an prochain.
 

Pascal MAILLOU, proviseur.

Voeux

Le Lycée Hôtelier vous souhaite une année 2018 gourmande, active et solidaire.

 

Comme l’an dernier, le lycée tout entier se mobilise une journée afin de mettre à l’honneur la culture polynésienne sous tous ses aspects : danse, chant, artisanat, sport, cuisine, dessin, mythologie, tressage, sculpture, tatouage…

Tout d’abord, une quinzaine d’ateliers, toute la matinée, permettront à tous les élèves du Lycée hôtelier de s’approprier, en faisant, les talents et savoirs de la culture des 5 archipels.

Ensuite vers 11h, des élèves très investis dans le gala qui s’est déroulé le 16 mars, ou qui vont participer pour la première fois ce jour-là, au travers de danses et chants de toutes les îles de la Polynésie française. L’an dernier, la qualité des prestations, à la hauteur du bel investissement de la centaine d’élèves participants, avaient conquis le public. Une troupe des Marquises viendra compléter ce beau moment.

Vers midi, le repas, essentiellement issu de la cuisine marquisienne, régalera tous les élèves et les personnels du lycée.

Le Lycée Hôtelier et du Tourisme de Tahiti participe ou organise chaque  année des concours, afin de donner le goût à nos élèves de se surpasser et de leur inculquer la rigueur dans le travail, afin de valoriser ces métiers de l’hôtellerie restauration, secteur stratégique du Fenua.

Pour la 4ème fois, notre lycée organise le concours de Meilleur Cuisinier de Polynésie, dans deux catégories, 4 candidats  « chef de Cuisine » et 7 candidats « Espoir ».

Je remercie les professionnels qui acceptent de se lancer dans une compétition, simplement pour le goût du défi, de l’adrénaline. J’encourage nos 7 élèves / étudiants ayant des compétences déjà fortes qui leur ont permis d’être sélectionnés pour cette compétition.

Innovation cette année : nous accueillons un Salon du Goût et de la Gastronomie organisé par nos partenaires de Radio 1, avec comme ambassadrice Maheata, bien connue des auditeurs et récemment des téléspectateurs (sur TNTV).

Nos partenaires fournisseurs, nos professionnels de l’hôtellerie, ainsi que tout le lycée se sont mobilisés pour faire en sorte que cette journée soit un grand moment : après le concours lui-même, à 16h30 nous aurons la cérémonie de remise des Prix et à 19h30 le Diner de Gala afin de clore et remercier tous ceux qui ont participé à ce concours.

Enfin, je finirai par remercier notre Président du jury, Patrick LEROY, qui a remplacé au pied levé celui qui était pressenti mais qui pour des raisons familiales a dû déclarer forfait. Patrick est le cuisinier qui a su faire évoluer sa pratique enseignante en même temps que sa pratique professionnelle, en multipliant les ponts entre les équipementiers et les cuisiniers, en formant aux compétences hygiène / HACCP tout type de professionnels, en maîtrisant aussi bien les  cuisines de mer ou de montagne. A deux reprises, professeur au Lycée hôtelier de Tahiti, il a su également adapter sa pratique et former de nombreux élèves polynésiens. Autant d’aspects éclectiques qui lui serviront dans sa fonction de Président de ce concours.

Bonne compétition à tous. Pascal MAILLOU, proviseur

 

Déroulement

Catégorie Chef de cuisine

Catégorie Espoir

 

Les finalistes seront accueillis au lycée, en tenue professionnelle, à 5h45 autour d'un petit- déjeuner.

Contrôle d'identité suivi du tirage au sort du poste de travail 

De 6h à 7h contrôle des denrées et  de la mise en place du poste par le candidat.

Prise en charge du commis

 

Les finalistes seront accueillis au lycée, en tenue professionnelle, à 6h45 autour d'un petit- déjeuner.

Contrôle d'identité suivi du tirage au sort du poste de travail 

De 7h30 h à 8h00 contrôles des denrées et de la mise en place du poste par le candidat.

 

Les épreuves débuteront à partir de 7h  échelonné toutes les 10’.

Envoi des entrées à partir de 11h30 (pour le 1er)

Envoi des plats à partir de 11h45 (pour le 1er)

Envoi des desserts à partir de 12h (pour le 1er )

 

 

Les épreuves débuteront à 8h00 échelonné toutes les 5’

Envoi des entrées à partir de 10h45 (pour le 1er)

Envoi des plats à partir de 11h00 (pour le 1er)

 

A l’issue du dernier envoi, chaque candidat présentera ses réalisations oralement en français et en reo maohi devant  un jury

 

A l’issu du dernier envoi, chaque candidat présentera ses réalisations oralement en français et en reo maohi devant  un jury

Grâce à de nombreux partenaires, cette nouvelle édition très réussie, après 5 années d’interruption, a permis de décerner 7 trophées aux 23 candidats en lice. Voici le Palmarès :

Meilleur Espoir

  • 1er prix : Tevaiarii DUBOUCH, (Lycée hôtelier de Tahiti, MC BAR)
  • 2ème prix : Christopher TOM SING VIEN (Lycée hôtelier de Tahiti, MC BAR)
  • 3ème prix : Brandon TAMARII (Lycée hôtelier de Tahiti, Term Bac Pro CSR)

Meilleur Barman professionnel

  • 1er prix : Gaétan DEJARDIN (Le CASABIANCA)
  • 2ème prix : Taurama BOURDEAUX (UTE UTE)
  • 3ème prix : Turiki ROCHETTE (INTERCONTINENTAL TAHITI)

Meilleur passionné (non professionnel)

Cyril VIRIOT

Meilleur cocktail contemporain

Mathias TEPATIANO (PARADISE NIGHT)

Meilleure création de cocktail sans alcool

Maxime CATINO (Lycée hôtelier de Tahiti, MC BAR)

Meilleure création de cocktail avec alcool

Gaétan DEJARDIN (Le CASABIANCA)

Discours de M. le Proviseur, lors de la clôture de la cérémonie de Remise des Prix :

Monsieur le Président de Jury, Monsieur le vice Recteur, Chers candidats, Chers collègues, Chers amis

Cela faisait longtemps, 5 ans, que la communauté de professionnels Barman ne s’était pas retrouvée autour d’un concours  au sein du Lycée hôtelier de Tahiti.

Grâce à l’implication de toute une équipe au sein du Lycée, sous l’impulsion et la coordination de M. Charbonnier, Yves, nous avons pu reprendre le fil de ce concours puisqu’il s’agit de la 21ème édition, la première édition de la nouvelle formule ayant eu lieu en  1990. Merci Yves et à toute l’’équipe.

Je voudrais aussi remercier également tous les membres du jury, partenaires ou professeurs, M. le VR et également tous nos sponsors (CF LISTE)  qui ont permis de financer aux 2/3 cette manifestation.

Cette année était en compétition dans 3 catégories :

  • 10 élèves « Espoir »
  • 11 professionnels
  • 2 passionnés (adultes non professionnels).

Ces 23 candidats ont montré tout leur talent dans les spécialités « Cocktail création » et/ou « Cocktail contemporain ». (Ils méritent nos applaudissements).

Ce concours a un règlement qui a été respecté et le déroulement aujourd’hui était garanti par notre président du Jury, M. Jean Pierre Despériès … Jean Pierre n’est plus à présenter, encore moins ici où il fut le proviseur pendant 6 ans. Merci Jean Pierre d’apporter ton expérience et ta bonhomie à cette belle journée d’aujourd’hui, à ce beau concours.

Je finirai ce petit discours en reprenant un mot d’un internaute : « après Batman, après Spiderman, voilà Barman !! ».  Au-delà du jeu de mot, nous pouvons y voir à la fois la fascination que provoque ce métier aux profanes que nous sommes (notamment lors de la réalisation d’un cocktail avec shaker), un peu une forme de super héros, mais aussi notre aspiration à quitter momentanément le monde actuel avec la dégustation d’un cocktail pour y trouver du plaisir, du partage et de l’évasion. Merci à vous, mesdames, messieurs, les candidats de nous procurer, par votre savoir faire, ces jolis moments de joie.

Nous avons eu le plaisir et l’honneur d’accueillir la cérémonie de remise de Palmes académiques à Mme Christine LAO, professeure d‘économie gestion au lycée et à un ancien CPE du lycée, M. Thierry DELMAS, actuel directeur adjoint DGEE –PVS lundi 21 mars dans les restaurants du lycée.

Après le discours introductif par M. le Proviseur (ci-après), M. le vice Recteur Jean-Louis BALGLAN, avant de remettre à Mme LAO les Palmes académiques, a retracé l’histoire et l’intérêt de cette distinction puis faire l’éloge de la professeure, pilier de l’établissement. Puis, Mme la Ministre, SANQUER-FAREATA prit la parole afin de retracer, de manière humoristique, la carrière fournie (CPE, proviseur, directeur) notamment en Polynésie de M. DELMAS.

Un cocktail suivit la cérémonie proposant aux 200 convives des productions salées et sucrées concoctées par des élèves et leurs professeurs.

Discours de M. le Proviseur : « Il me revient l’honneur, en tant que proviseur du Lycée hotelier, lycée hôte de cette manifestation, de dire quelques mots d’accueil, ce que je fais avec plaisir.

En France métropolitaine, c’est le printemps et pour la deuxième année consécutive, comme la Fête de la musique pour le 1er jour de l’été, il est organisé internationalement, Goût de France / Good France qui rassemble ce 21 mars 2016, plus de 1700 chefs sur 5 continents pour célébrer la gastronomie française. Dans chaque restaurant participant, sous la forme d’un dîner, l’évènement rendra hommage « à l’excellence de la cuisine française, à sa capacité d’innovation et aux valeurs qu’elle véhicule : partage, plaisir, respect du ‘bien-manger‘, de ses contemporains et de la planète ».

Pourquoi parler d’un tel événement si ce n’est qu’il s’agisse de gastronomie ? Pour vous parler d’un rituel qu’est une cérémonie autour d’une autre  distinction d’excellence, autre que la gastronomie, que sont les Palmes académiques. Je laisserai bien sûr le soin à M. le vice Recteur de donner des précisions.

En éducation et dans nos métiers de l’hôtellerie et de la gastronomie, le rituel est indispensable pour poser un cadre, d’autant plus important pour nos élèves non habitués à une certaine rigueur. Le cérémonial qu’il soit celui du service en restaurant, de la préparation en cuisine ou encore celui de l’accueil en hotel est une marque de respect et de reconnaissance de l’autre. C’est pourquoi nous n’avons pas hésité à organiser ce cérémonial afin d’honorer deux professionnels du lycée hotelier : Mme Lao, actuelle professeure d’économie gestion et M. Delmas, ancien CPE du lycée  hotelier, tous les deux récipiendaires des palmes académiques.

C’est pourquoi je vous remercie tous d’être présents aujourd’hui et sans plus tarder je laisse la parole d’abord à M. le Vice Recteur, puis à madame la Ministre. »

1 2